Parmi les passeurs : Jennifer (3/3)

(Début) (Partie 2)


ALON : Parlons nouvelles technologies ! Quel est votre regard sur la lecture numérique ?
JBR : Même si j’ai travaillé sur Internet au tout début, en littérature jeunesse ça ne m’intéresse pas. Le livre numérique casse une chaîne de fabrication, c’est bien dommage. Ça me paraît insensé à notre échelle. Un ami m’a parlé de ce qui se fait en Grande-Bretagne : les livres numériques sont animés, ça en devient des dessins animés. (...)
ALON : En jeunesse, il y a quelques titres qui incitent à aller chercher des informations complémentaires sur Internet...
JBR : Oui, comme Skeleton Creek ou Cathy’s Book .Les lecteurs s’y réfèrent... mais pas nous. (...)

http://www.editions-sarbacane.com/images/couvtraverser.jpghttp://www.editions-sarbacane.com/images/couvjohnny.jpghttp://2.bp.blogspot.com/_M0RM9Fqok14/S5kLa_SXaVI/AAAAAAAAAP0/qRzcoPvRwy0/s400/Worldshaker.jpgALON : Pour finir, parlons « coup de cœur »... Quel est l’auteur / le titre que vous garderez toujours en fonds de rayon ?
JBR : Un auteur qu’on adore : Martine Pouchain http://martine.pouchain.free.fr/ . On n’est jamais déçu ! Par exemple [aux éditions Sarbacane] : Traverser la nuit, ou Johnny, un récit très dur, pour de grands adolescents.
Pour les coups de cœur, ce n’est pas facile... On en a beaucoup, on a chacune les siens. Mais on lit peu de fantasy, d’heroic fantasy. Les couvertures jouent beaucoup, notamment sur ces thèmes-là : elles ne sont pas assez sobres, ça ne fait pas envie.
ALON : La couverture joue en effet beaucoup pour les libraires ! Un exemple de maquette qui vous plaît ?
JBR (fouille dans les rayons) : Là, chez Oskar... Ou celle-ci : World Shaker, chez Hélium (de Richard Harland). Encore une fois, pour passer outre une couverture qui ne plaît pas, le représentant est très important !

ALON : Voulez-vous ajouter un conseil pour Gertrude, ou un dernier mot aux lecteurs du blog ?
JBR : Libraire, c’est un super métier ! C’est gratifiant. Être libraire indépendant, c’est comme un vent de liberté. C’est difficile... mais ça n’a pas de prix.
ALON : Merci beaucoup !

 

Carte d’identité de la librairie mise à l’honneur
Nom de la personne interviewée : Jennifer Brezel
Nom de la librairie : Le Cheval Crayon
Adresse / tél : 43 rue Froide – 14000 Caen
Site Internet / blog / forum / etc. : non, mais membre de http://lsj.hautetfort.com/
Surface en m2 : 45

Cristophe 10/06/2012 15:18

En parlant de prix, je me demande toujours comment font des libraires pour vivre, j'ai souvent eu l'impression qu'ils n'avaient pas assez de clients pour ça et pourtant ils tiennent !

A l'ombre des nénuphars 13/06/2012 21:33



Ils tiennent s'ils vendent autre chose que des livres... tu fais bien de te poser la question.



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog