Souvenirs des Utopiales, 1

Les Utopiales, c’est fini pour moi…

Ne restent plus que des heures de souvenirs, 130 photos, 1 page de texte écrit sur place (seulement !) et des galaxies plein la tête.

En exclusivité, le texte écrit sur un bout de table :

 

« Me voici fin prête !

UtosCostume

 

Le palais des congrès a ouvert depuis peu et je décide de profiter de la faible affluence du vendredi matin pour déambuler à mon rythme.

On démarre par des expositions d’illustrateurs remarquables, dont Manchu qui a imaginé pour Ciel et Astronomie des paysages de space opera.

Utos Manchu

 

J’avance lentement, espérant tomber sur un visage connu… peine perdue jusqu’à la « Dernière planète avant Legoland » :

Lego1P1090385

Lego2P1090391.JPG

Je suis tombée en pleine bataille : j’étais loin d’imaginer combien ce jeu de construction pouvait devenir violent…

Lego3P1090301.JPG

 

Lego4P1090304

Lego5P1090369.JPG

 

Pour me remettre de ces emotions, j’ai envie d’un voyage. Pourquoi pas dans le temps ? C’est grâce à Amazing Science, l’exposition folle de l’INSERM et du CEA, imagine, à partir de photos scientifiques habilement intégrées dans des affiches « pulp », des histoires racontées sous forme de micro-nouvelles parfois hilarantes.

AmazingScience1P1090311.JPG

AmazingScience2P1090345.JPG

 

L’antre de ma folie : l’espace librairie. J’ai dû me retenir de dévaliser certains stands de petits éditeurs, pour ne prendre que les titres dont j’ai une irrésistible envie. Pas ceux dont j’ai simplement très envie…

Stand1P1090350.JPG

 

Stand2P1090351.JPG

ActuSFP1090318

 

Autour, les conférences continuent ; je décide de reprendre mes déambulations et je découvre l’œuvre incroyable de Nicolas Fructus, qui nous raconte l’histoire du professeur Maréchal, marcheur dans le temps et les dimensions et traqueur de bêtes lovecraftiennes. »

FructusP1090313.JPG

 

La suite dans un article à venir !

Mathilde 17/01/2013 00:02

"moi, Cthulhu", j'aime ce titre :D
"Moi, Cthulhu, 35 ans, célibataire ou comment j'ai rencontré l'âme soeur alors que je n'attendais plus rien de la vie"
(oui je ris beaucoup seule tard le soir, oui)

A l'ombre des nénuphars 19/01/2013 18:48



:D Oui, le "Moi Cthulhu" est un titre désopilant. On pourrait continuer la série avec "Moi, Zeus" ou "Moi-lui Ouroboros".



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog