The Trader

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

Après avoir croqué la faune impitoyable des consultants en management dans  The Consultant, Rupert Morgan nous entraîne dans les tréfonds de la City avec The Trader

 

TheTrader.pngLe mot de l’éditeur
London. Today. A rich trader is murdered on his way to work. Minutes later, an ultimatum appears on the internet: in three days another banker will die.
Three days to catch the killer. Three days of social tension. Three days when London’s streets are ready to explode into anarchy…
Between thriller and satire, The Trader is a dark tale of contemporary society.

 

Ma traduction, juste pour vous
Londres, de nos jours. Un riche trader est assassiné alors qu’il se rend à son travail. Quelques minutes plus tard, un ultimatum apparaît sur Internet : dans trois jours, un autre banquier mourra.
Trois jours pour coincer le tueur. Trois jours de tension sociale. Trois jours durant lesquels les rues de Londres sont au bord de l’explosion et de l’anarchie…
Entre thriller et satire, The Trader est un conte noir de notre société contemporaine.

 

Mon avis
Un bon petit polar, bien ficelé, qui se lit sans problème et qui nous fait plonger dans une capitale déboussolée par la terreur, paniquée à l’idée qu’un tueur caché peut frapper n’importe quand. Quelques grandes scènes, comme cette manifestation de traders prêts à tout pour sauver l’honneur de leur profession !
Un peu de cynisme dans ce portrait aux teintes sombres d’une profession souvent évoquée, parfois mystifiée ; et au fond, une dénonciation de la folie ambiante.

 

(Niveau de lecture en anglais recommandé : bon niveau de lycée)

 

Informations complémentaires
The Trader, de Rupert Morgan (en anglais)
Date de parution : 22/05/13
Éditions Didier – Collection : Paper planes – Distribution :
ISBN : 978-2-278-07259-0 – EAN : 9782278072590
Présentation : Broché – Nb. de pages : 122 pages
Poids : 0,155 Kg – Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 1,0 cm

 

Cristophe 21/06/2013 06:10

Une manifestation de traders doit être assez drôle.

A l'ombre des nénuphars 21/06/2013 11:08



Tout dépend de la dose de cynisme que l'on est capable de supporter ! ^^



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog