Ouragan, de Laurent Gaudé

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

Qu’ils soient centenaires, enfants, prêtres, femmes seules, aujourd’hui le ciel va leur tomber sur la tête. Les informations nous ont montré de nombreuses images de l’« après ». Ici, nous vivons l’« avant » et le « pendant »…

 

Ouragan_ActesSud.jpgLe mot de l’éditeur

Au cœur de la tempête qui dévaste la Nouvelle-Orléans, dans un saisissant décor d'apocalypse, quelques personnages affrontent la fureur des éléments, mais aussi leur propre nuit intérieure. Un saisissant choral romanesque qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort, la plainte des sacrifiés, le chant des rescapés.

 

Mon avis
Ce récit tonne, remue, bouscule. Un roman passionnant ! On revit cette journée de fin d’un monde à la Nouvelle-Orléans, avec des personnages attachants, que l’on ne peut abandonner et avec qui on se doit d’aller jusqu’au bout. Laurent Gaudé fait parler avec la même force de persuasion et la même véracité une vieille noire militante, un jeune casseur, un prêtre, une mère célibataire, un démissionnaire d’une plate-forme pétrolière… qui tous affrontent l’ouragan avec leurs propres armes et convictions, la tempête faisant ressurgir les peurs et les blessures les plus profondes de chacun d’eux.
Laurent Gaudé manie les mots et les techniques de récit comme un compositeur qui serait également un fabuleux chef d’orchestre. Une très belle lecture, et un splendide hommage aux survivants comme aux victimes de Katrina.

 

Extrait

"Et c'était un amas gigantesque d'hommes et de femmes épuisés. J'entre la dernière et je les embrassedu regard. Mes frères, mes soeurs ridées, mes enfants aux lèvressècheset aux yeux cernés. Une ville entière se tient là avec des couvertures pour seule ichesse. Nous n'avons plus rien. Le drapeau que j'ai gardé me tombe sur les épaules. C'est la bannière de la honte. Les étoiles de l'Amérique ne me tiennent pas chaud ni ne me donnent à manger. (...) Je suis Josephine Linc. Steelson, négresse des bayous, je promets que je rentrerai chez moi. C'est ainsi que je vais mourir : quand je laurai décié, sur ma terrasse, libre et noire. (...) Que le monde brûle s'il ne m'accorde pas cela."

 

(p. 162-163, collection Babel n°1124)

 

Informations complémentaires
Ouragan, de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud Collection : BABEL
EAN13 : 9782330010560 – ISBN :978-2-330-01056-0
Date Parution : 08/2012
192 pages, dimensions : 17 x 11 x 1 cm, poids : 143 g

 

Sur le même thème : Zola Jackson, de Gilles Leroy.

Confiteor de Jaume Cabré 21/10/2013 10:27

C'est le genre de roman qui se consomme la nuit. Trop hâte de le découvrir!

A l'ombre des nénuphars 22/10/2013 10:37



... c'est le genre de roman qui fait que depuis, j'ai un peu peur des orages, d'autant plus la nuit ! ^^



Cristophe 19/10/2013 17:50

Aussi sur le thème de l'ouragan : le premier 45T de Stéphanie de Monaco.

A l'ombre des nénuphars 19/10/2013 21:05



Jolie référence musicale ^^.



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog