Manolis de Vourla

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

C’est l’été, et vous rêvez de paysages paradisiaques, de plages superbes et de maisons blanches aux volets bleus… Peut-être partez-vous-même sur une île de la mer Égée pour vivre ce rêve ?
Manolis va vous en apprendre davantage sur l’histoire de ces rivages.

http://www.cambourakis.com/IMG/gif/couv-manolis.gifLe mot de l’éditeur

Un roman d’apprentissage, illuminé par la vitalité de son jeune héros.
A travers l’itinéraire du petit Manolis, chassé de son village de Vourla, dans la région de Smyrne (Izmir aujourd’hui), réfugié dans une famille d’accueil à Nauplie, retrouvant sa famille en Crète pour finalement émigrer en France, ce roman graphiq ue évoque l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire grecque du XXème siècle, connu sous le nom de « Grande catastrophe ».
Le conflit gréco-turc, qui fait suite à la première guerre mondiale, débouche à l’automne 1922 sur la défaite des troupes grecques face à l’armée conduite par Mustafa Kemal. Les conséquences humaines de cet événement – massacre et expulsion des populations chrétiennes d’Anatolie – vont faire basculer le destin du père d’Allain Glykos. Cette mémoire douloureuse est au coeur de ce roman graphique, qui montre les souffrances endurées par les populations sans jamais s’y appesantir. La personnalité de Manolis, petit garçon courageux, généreux, avide de connaissances et désireux de découvrir le monde, illumine le récit. Au fil du livre, il perdra peu à peu sa naïveté initiale, écoutant les conversations des adultes qui rendent compte de la complexité de la situation.
(…) Cette BD est l’adaptation du roman Manolis de Vourla de Allain Glykos, publié en 2005.

 

Mon avis
Cette page de l’histoire méditerranéenne est rarement évoquée dans les cours dispensés en France ; c’est au travers des récits de descendants des survivants que je l’ai découverte. L’histoire de Manolis ressemble beaucoup à celle de celui qu’on appelait Banane, dans une ville portuaire près de Marseille. Elle est aussi celle de la grand-mère de cette dame qui m’hébergeait. Et celle de toute famille grecque que vous pourrez croiser.
À travers le regard d’un enfant, cette BD raconte l’horreur des massacres, le vide du déracinement, la terreur de la perte de ses proches avec des dessins sobres et diablement efficaces ; le rapprochement entre l’Odyssée d’Ulysse et les voyages de Manolis ajoute un lien avec la culture de la Grèce antique tel qu’il est cultivé par les Grecs, déracinés ou pas. Manolis, ce pourrait être Le Petit Nicolas dont la vie serait bousculée par le traité de Versailles.
Un récit riche, émouvant et instructif. Et un devoir de mémoire, là aussi, pour ne pas oublier les populations décimées et la responsabilité des États occidentaux dans ces massacres.

 

Informations complémentaires
Manolis, d’Allain Glykos et Antonin
Bande Dessinée / France
Couverture couleur / Intérieur noir
192 pages / 170 x 240mm – Prix : 20 euros
Disponibilité : disponible – ISBN : 9782366240405
Éditions Cambourakis : diffusion Actes Sud et distribution UD Flammarion

follow Lucas Duplan on Twitter 18/09/2014 15:55

The Greco-Turkish conflict that followed the First World War, opens in the fall of 1922, the defeat of the Greek troops against the army led by Mustafa Kemal. The human consequences of this event - the massacre and expulsion of the Christian population of Anatolia - will tilt the fate of Father Allain Glykos

Steve Madden womens boots 04/06/2014 13:29

There is no doubt that sea shores are the best places to go in summer than any other landscapes. I am sure that people who find this info about Manolis will not have a second thought. Thank you so much for bringing this new info.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog