Lunerr

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

La fin du monde approcherait… que resterait-il de nous si cela se passait vraiment ? Qu’adviendrait-il de notre « civilisation », de nos valeurs, de nos sociétés ? De nos superstitions ? Frédéric Faragorn nous montre sa vision des choses, à travers la vie de l’étrange Lunerr, dans le roman éponyme paru début novembre 2012 aux éditions L’Ecole des Loisirs.

Un roman jeunesse dans notre liste de livres spéciale « Apocalypse ».

 

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/E131796.gifLe mot de l’éditeur

Pour les habitants de Keraël, la cité des aëls, il n’y a pas d’ailleurs. Leur ville est située dans un désert de sable, de pierre et de sel. Keraël est une île sans eau autour. Le mot Ailleurs y est interdit, considéré comme une insulte, un blasphème. Le jeune Lunerr l’a appris à ses dépens. Pour avoir enfreint la règle, il a été fouetté jusqu’au sang et mis au ban de la société. À cause de lui, mamig a perdu son travail. Qui oserait embaucher la mère d’un paria ? Ken Werzh ! L’homme le plus vieux et le plus craint de l’île les a convoqués dans son brug, demeure unique et fabuleuse toute de bois sculpté. Il a l’air très intéressé par Lunerr, suffisamment pour faire de lui son lecteur et secrétaire particulier. L’adolescent reste sur ses gardes : le vieillard aux yeux morts et au corps fripé comme celui d’un cadavre paraît doté d’une force singulière. Il se comporte de manière étrange, il tient des propos qui pourraient le faire condamner. Ken Werzh semble détenir un secret, un secret que Lunerr a très peur de découvrir…

Thèmes : Conscience politique – Fantastique / Surnaturel – Totalitarisme – Transmission du savoir

 

Mon avis

J’ai été captivée par ce village au milieu du désert par la ténacité de ses habitants, par la poésie de leur croyances et la petite touche de fantastique... et par la peur qu’inspire Ken Werzh, mâtinée de curiosité et d’envie de connaître ses racines, l’histoire de tout un monde. On commence la lecture et on ne peut pas lâcher ce très beau roman, on ne veut pas quitter Lunerr.

Les sujets abordés sont complexes, et le texte est très habile, le tout servi par une belle plume, du rythme, des personnages très attachants, et une vie ouverte qui laisse espérer une suite. A lire à partir de 12 ans, sans limite "supérieure" d'âge !

 

Informations complémentaires

Texte : Frédéric Faragorn

Âge : 12 à 16 ans – Médium 14,20 € – Disponible

Illustration de couverture de Gabriel Gay

Première édition Franc : 2012

 

outlook support 13/06/2014 12:22

I think the book discusses about certain questions that usually rise in our minds. I haven’t read it but from the reviews, I feel like it is of my favorite genre. I am sure that your review will make many people to read this book.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog