Les libraires à l'honneur : Jean-Marie ! (2/2) + Bonus !

La suite de l’interview de Jean-Marie, libraire passionné – spécialisé dans la BD...

http://www.ouest-france.fr/of-photos/2011/10/25/ca10_3202830_1_apx_470_.jpgALON : Ta librairie organise beaucoup de dédicaces avec les auteurs, tu es très actif au niveau événementiel.
JM : Chez les éditeurs, il n’y a plus de postes dédiés à l’événementiel, puisqu’ils engendraient des frais comme le déplacement et l’hôtel. Mais ici, on en fait environ 30 par an, c’est notre plus gros budget. La prochaine, c’est samedi, avec Zep et Tebo !
ALON : Y a-t-il un impact sur le chiffre d’affaire ?
JM : Non, aucun ! Mais cela a un impact sur ma motivation ! ça m’aide à continuer à aimer ce métier, à rencontrer les auteurs et à discuter avec eux. Il y a même des auteurs qui font des stages ici et qui découvrent ainsi ce que c’est que la librairie. L’un d’eux m’a dit être surpris par le fait que les clients achètent selon mes conseils et pas du tout en fonction du prix.

ALON : Quel est ton regard sur la numérisation des textes en général et la lecture sur liseuse en particulier ?
JM : La numérisation ne m’intéresse pas. Je crois que c’est un faux problème dont on parle beaucoup mais qui cache les vrais problèmes dans le travail des éditeurs et des libraires. À mon avis, le plus important est de réfléchir à l’avenir des librairies. Et pour moi, il passe par des libraires indépendants spécialisés. On ne doit pas chercher à concurrencer les gros généralistes, on n’a pas les moyens pour ça. Le livre résistera toujours, les objets-livres resteront dans les salons. On vient de me dire que la lecture numérique provoque une baisse de mémorisation de 30% ! Et puis, quand je passe devant ma bibliothèque, je peux toujours prendre un livre, le feuilleter... alors qu’allumer un IPad...

http://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/couvertures/9782840552086v.jpgALON : Quel est l’auteur / le titre que tu garderas toujours en fonds de rayon ?
JM : Il y a de nombreux titres en rayon ici qui ne sont plus disponibles ; la vie d’une BD est courte, donc il n’y a pas 1 titre que l’on peut garder à vie en rayon.
Mais un titre qui m’a vraiment marqué, c’est Cages, de Dave McKean. C’est son premier album tout seul, sans Neil Gaiman. L’histoire se passe dans une grande demeure victorienne découpée en appartements. Les locataires sont tous prisonniers de leur intérieur : une botaniste, un couple âgé dont lui est écrivain, etc. Ils communiquent à travers un chat. Tous correspondent en fait à des facettes de McKean...

ALON : Veux-tu ajouter un conseil pour Gertrude, ou un dernier mot aux lecteurs ?
JM : Un conseil ? Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Tu as visiblement envie de monter ta librairie... Il est évident qu’il faut beaucoup d’argent pour « avoir » les banques. Tu es suffisamment impliquée maintenant pour comprendre le fonctionnement. Il faut être passionné, et prêt physiquement.
Si tu veux être libraire et tenir, il fait faire ce que tu as envie de faire, et personnaliser ta librairie. Tenter de concurrencer les « gros » n’est pas une bonne idée, on n’a pas les moyens. Mais il faut avoir une boutique très « pointue », personnalisée. Il ne faut pas avoir peur l’autre, aller au contact, être sûr de soi. Et, encore une fois, personnaliser son magasin !

ALON : Merci beaucoup ! Et à samedi, pour la dédicace !
JM : Merci à toi ! Et à samedi :).

BONUS : article sur la dédicace Zep / Tebo du 22/10/11 à l'occasion du nouveau tome de Captain Biceps : J’y suis allée, mais il y avait tellement de monde que je n’ai pas pu interviewer les deux stars... (mais j'ai eu une dédicace!!!)

 


Carte d’identité de la librairie mise à l’honneur
Nom de la personne interviewée :                Jean-Marie
Nom de la librairie :                                          La cour des Miracles
Adresse / tél :                                                     51, rue Froide 14000 Caen Tél : 02 31 86 46 02.
Site Internet / blog / forum / etc. :                    en cours ?
Surface en m2 :                                                 25
Nombre de titres en rayon :                            9000
Année d’ouverture :                                          1998
Classement Livres Hebdo dans les 200 meilleures librairies françaises : non

Benedicte 10/11/2011 12:20


Merci pour cette chouette interview. Je sens que j'irai faire un tour là bas à mon prochain passage dans les environs. Bonne continuation à l'interviewé et à l'intervieweuse... :)


A l'ombre des nénuphars 21/11/2011 11:37



Il ne faut surtout pas passer à côté. N'hésite pas à venir de ma part !


Merci de ta fidélité et à bientôt :)



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog