Les anges mordent aussi, de Sophie Jomain

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

Envie d’une petite lecture tranquille pour le week-end ? Ou d’une petite virée entre copines, un peu pimentée ? Suivez Felicity dans son club préférée La fièvre du samedi soir, et rencontrez ses drôles d’amis…

http://www.jailu.com/docs/Albums/45387/9782290072424_cb.jpgLe mot de l’éditeur
Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas exactement comment ça a commencé et je ne sais pas non plus de quelle manière cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. (...) Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir.

Mon avis
Bien sympathique, ce petit groupe que forment Felicity et ses colocataires Daphnée, la bringueuse et Toni le séducteur. Les éléments de la bit-lit sont bien là : récit à la première personne, mélange de passé composé et de passé simple, du surnaturel avec anges, démons, demi-démons, vampires et toute la clique, et un tantinet de sexe, avec l’inévitable trio du gentil peut-être pas si gentil, et du méchant au fond peut-être pas si méchant… et une héroïne qui cache un secret. J’ai bien ri des mésaventures de Felicity, qui fait face à toutes les situations avec culot et humour. Toutes, du réveil, seule, dans une chambre d’hôtel avec quatre préservatifs usagés dans la poubelle… jusqu’au potager dévasté par une bataille divine, en passant par la tante qui ferait bien de vous son goûter.
http://www.sophiejomain.com/upload/_mythumbs/images/livres/200_0/les-anges-mordent-aussi.pngPetit regret, côté maquette : la couverture du format poche ressemble fort à celles de la série de La Communauté du sud, bien loin de la couverture très originale du grand format.
Un premier volet qui se lit facilement, sans révolutionner le genre… mais pourquoi changer une formule qui fonctionne ?

Informations complémentaires
Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi, de Sophie Jomain
Éditions J’ai Lu, distribution UD Flammarion (merci encore à J'ai Lu !)
En grand format aux éditions Rebelle

Collection : Darklight
Dimensions : 12.2x18.1x1.8 cm
Prix : 6,90 €
EAN : 9782290072424
Date de parution : 15/01/2014

Escrocgriffe 31/01/2014 11:02

"Un premier volet qui se lit facilement, sans révolutionner le genre… »

C’est un peu ce qui me fait peur avec la Bitt Lit en ce moment, l’impression que ça tourne en rond… Et pourtant, je suis fan d’Anne Rice !

A l'ombre des nénuphars 02/02/2014 11:30



Mais cela n'a rien à voir ! Non non non. Pour Les Anges..., je persiste : on est pile poil dans les codes de la bit-lit, ça se lit bien parce que les personnages sont sympathiques. Même si cela
n'est pas une révolution littéraire comme avaient pu l'être Entretien avec un vampire ou Lestat le vampire, si tu lis peu de bit-lit, autant en lire de la bien écrite - et francophone (c'est mon
petit côté militant façon "je soutiens les auteurs francophones qui ont démarré avec de petits éditeurs").



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog