Interview : Laurent Whale

WHALE_utos2013.jpg

Laurent Whale (page Wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Whale) est un auteur à chapeau et à lunettes, qui n’a pas hésité à tenter la corruption pour me vendre un de ses romans. Auteur-poulpe, il manie tous les genres de l’imaginaire ainsi que plusieurs langues. Dans Les Étoiles s’en balancent et Les Damnés de l’asphalte, il nous plonge dans le présent de nos descendants et nous met le nez dans – excusez la familiarité de l’expression – le caca que nous sommes en train de leur léguer. Les titres de ces deux romans parlent d’eux-mêmes : il n’y a pas de salut possible… et la profonde humanité de ses personnages nuance le propos : il n’y a pas de salut possible, si ce n’est par les qualités que l’Homme porte en lui.
Au détour d’une conversation électronique virtuelle (un « tchat », comme disent les jeunes de nos jours), j’ai réussi sans aucun scrupule à l’embarquer dans l’aventure des Microphémérides. Et, en plus, à lui soumettre quelques questions.
Voyage dans le temps avec un auteur qui parle aussi bien de flibustiers du XVIIe siècle (voir Les Pilleurs d’âme) que de survivants au XXIIe…

 

Question :
Tu interpelles tes lecteurs potentiels dans les salons, tu t’amuses sur les plateaux télé, tu te fais passer pour Ayerdhal en dédicace, tu nous fais croire que tu es né fils d’Albion… mais qui es-tu réellement ? (Si c’est une question trop vaste, tu peux réduire le champ de ta réponse, bien sûr !)

Réponse :
J’adore m’amuser, la vie serait bien trop triste sans cela. Les plateaux télé sont un lieu comme un autre pour délirer !
Mais je suis réellement fils d’Albion, sans rire. Me souvenais plus de m’être fait passer pour Yal, mais si ça m’a fait vendre une poignée de bouquins de plus, alors il me pardonnera, j’en suis certain ! Mais, je tiens à le préciser, ce n’est pas mon père : il est bien trop beau ;-)

[Ma mémoire me trahit. En réalité, Ayerdhal a prétendu être l’auteur des Damnés de l’asphalte que je venais d’acquérir.]

 

Question :
2013 a été une année chargée en événements de portée mondiale : outre la sortie des Damnés de l’asphalte, la disparition de nombreux grands hommes comme Nelson Mandela et Stéphane Hessel, et l’inénarrable Non mais allô, quoi de Nabilla (je t’assure, elle en a vraiment fait un « livre »), que retiens-tu de 2013 ?

Réponse :
J’en retiens les trois premiers cités. Avec une préférence pour le bouquin qui, à mon sens, possède une plus grande portée. Non, je déconne. Perdre deux types de ce calibre laisse un vide qu’il sera difficile de combler – même en y empilant serré toutes les Nabilla de la terre. Avec ou sans le téléphone.

 

Question :
Il y a un an, tu annonçais un thriller pour 2014… Peux-tu nous en dire plus sur ce roman ?

Réponse :
Le thriller est en cours d’écriture et sera terminé (sauf contretemps) pour le début de l’année 2014 en vue d’une sortie (chez Critic) juste avant l’été. Il mêlera le présent, avec une intrigue politico-financière au cœur des institutions américaines, et une partie historique impliquant des personnages réels du vieil ouest. Du sang, des balles et des salopards en lunettes noires…

[HIIIIIIIIII ! Tout un programme !]

 

Question :
As-tu d’autres projets d’écriture ? Où en es-tu avec ton roman dans l’espace avec des pistolets qui font « wizzzz » ?

Réponse :
Comme on ne peut pas tout faire (en tout cas, pas moi), j’ai mis en sommeil le space-op’ – mais j’y reviendrai avant que les Vénusiens ne débarquent pour nous fourguer des crédits à la conso. Dans les projets en cours de réalisation, il y a le scénario d’un jeu en ligne : HYLLUM, de la société Creaspel Games. Écriture menée à quatre mains en compagnie de l’ami Laurent Genefort qui a eu la gentillesse de me convier dans l’aventure. Il s’agit d’un MMORTS, autrement dit d’un jeu de stratégie en ligne et en temps réel, le tout dans un univers space op’ bien décapant ! Il sortira en 2014.
Côté romans, outre le thriller susmentionné, je vais poursuivre ma série post-apo avec un 3e puis un 4e et dernier roman dans l’univers de Les étoiles s’en balancent. J’ai très envie de fignoler aux petits oignons cette vision de la fin d’un monde. Mais rien de trop pessimiste en soi, toute fin n’est que le socle d’un renouveau. Va savoir.

[Re HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! Que de bonnes nouvelles !]

 

Question :
Te voici bien implanté dans le monde de la SF francophone. Un conseil pour les petits jeunes qui débutent (indépendamment de l’âge de leurs artères) ?

Réponse :
Faites autre chose ;-)
Bon, sinon, armez-vous de patience et ne bradez pas votre âme. Écrivez ce que vous êtes et faites-le sous la dictée de vos tripes. Peu importe les modes ou les avis des uns et des autres, lorsque vous posez vos mains sur le clavier, le (la) patron(e) c’est vous. Avant toute chose : ayez envie.
Toutefois, quoi que vous produisiez, cela doit s’avérer « professionnel ». Pas de fautes (ou le moins possible), un style épuré ou châtié, mais régulier. Donnez tout ça à relire à un pro. Votre maman ou votre conjoint(e) ne sont pas des juges impartiaux et n’ont (la plupart du temps) ni les connaissances ni le recul nécessaire à une bonne évaluation.
Soyez ouvert(e) à la critique et bossez, bossez et rebossez.
Sauf si vous êtes un(e) gros(se) veinard(e), préparez-vous à collectionner les lettres de refus !
Ça fait mal la première fois mais on s’y fait. C’est comme la… heu non.
Et puis, un jour, le téléphone sonne…
— Allô ?!

 

Merci beaucoup de tes réponses et à bientôt de te revoir… et de te relire !
Merci à toi !

Pour aller plus loin
Autres interviews de Laurent Whale :
http://www.actusf.com/spip/Interview-de-Laurent-Whale.html
http://adastraeditions.canalblog.com/archives/2010/07/05/18512053.html
http://www.actusf.com/spip/Les-projets-de-vos-auteurs-Laurent,15299.html

[Désolée, la fonction "hyperlink" d'Over-Blog présente quelques soucis ces derniers jours...]

Bibliographie : romans
Les Pierres du rêve 
ISBN : 978-2-7544-0354-2 (épuisé)
Éditeur : Éons production – distribution : Éons production
Date de parution : janvier 2007

Les Pilleurs d’âme 
EAN13 : 9782919241002 – ISBN : 978-2-919241-00-2
Éditeur : Ad astra – distribution : Ad astra
Date de parution : 03/02/2011
Collection : Collection Ad-ventures

Le Chant des psychomorphes 
EAN13 : 9782359000320 – ISBN : 978-2-35900-032-0
Éditeur : Éd. Lokomodo – distribution : Belles Lettres
Date de parution : 09/09/2011

Les étoiles s’en balancent 
EAN13 : 9782953499889 – ISBN : 978-2-9534998-8-9
Éditeur : CRITIC – distribution : Harmonia Mundi
Date de parution : 05/05/2012
Nombre de pages : 400

Les Damnés de l’asphalte 
EAN13 : 9791090648074 – ISBN :979-1-09-064807-4
Éditeur : CRITIC– distribution : Harmonia Mundi
Date de parution : 06/2013
Nombre de pages : 400

Parmi les nombreuses nouvelles qu’il a publiées : « Hélas Elias », in Les Enfants du silence, de Claude Ecken, éditions Eons Production, 2004, (Prix Merlin 2005).
Et de nombreuses traductions pour la revue Galaxies http://www.galaxies-sf.com/ .

[Quant à moi, je me vois désespérée de ne pas avoir une seule photo de Laurent Whale pendant les Utopiales. J’étais pourtant persuadée d’en avoir pris… Scrogneugneu.]

Crédit photo : Utopiales 2013 http://www.utopiales.org/laurent-whale

Escrocgriffe 12/12/2013 13:15

"Cela m'a donné envie de continuer avec d'autres auteurs, et peut-être des éditeurs, et de reprendre avec les libraires"

Excellente initiative ;)

A l'ombre des nénuphars 17/12/2013 11:28



J'y réfléchis... il faut que je réussisse à bien m'organiser :).



Benedict 12/12/2013 09:13

J'adore ! Et le personnage qu'est Laurent Whale et ton interview. Merci à tous deux. :D

A l'ombre des nénuphars 17/12/2013 11:27



Je savais bien que ça te plairait ;) Bises !



Escrocgriffe 11/12/2013 09:16

J'ai bien ri ! ^^ Merci pour ce bel interview ;)

A l'ombre des nénuphars 11/12/2013 14:29



Contente que tu te sois amusée ! Cela m'a donné envie de continuer avec d'autres auteurs, et peut-être des éditeurs, et de reprendre avec les libraires... Si ça se trouve, je me trompe de
vocation : j'aurais dû faire journaliste people *argh*



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog