Gertrude et les clients : M. Gentil

Il vient pratiquement tous les matins pour acheter le quotidien régional local et une fois par semaine son programme télé.

 

Poli, gentil, il est venu un de ces matins où il neigeait :

" Vous êtes seulement deux ce matin ?

- Oui, pourquoi ?

- Je repasse tout à l'heure".

 

http://www.vracimages.com/cliparts/animaux/grenouille/010.gifVingt minutes plus tard, il est à nouveau dans la boutique. Il ouvre grand son cabas et me dit :

"Tenez, le blanc est pour vous deux !"

Il me désigne un sac d'où viennent des effluves de croissant chaud...et ajoute simplement :

"Ils n'avaient plus de croissant chaud en vente et ils sont allés faire cuire ces quatre-là spécialement pour vous. "

 

Je n'ai jamais mangé meilleurs croissants de toute ma vie ! Tout chaud à peine sortis du four et apportés avec autant de gentillesse !

Alba 04/12/2010 11:07


En effet, ce sont des moments qui font chaud au coeur ! Merci M. Gentil !


A l'ombre des nénuphars 05/12/2010 13:47



:) oui !



Benedicte 03/12/2010 15:01


C'est trop mimi... Ca me donne presque envie de devenir libraire, tiens. ^^


A l'ombre des nénuphars 03/12/2010 15:04



Oui, ce sont des moments vraiment attachants.


Je les stocke dans ma mémoire prêts à l'emploi pour contrer chaque attaque de M. Grosnaze...



Cristophe 03/12/2010 15:00


"Tenez, le blanc est pour vous deux !" : j'ai cru qu'il vous offrait une bouteille de blanc. d:-)


A l'ombre des nénuphars 03/12/2010 15:03



Héhé, je verrai si à l'approche des fêtes de fin d'année on nous apporte du champagne !



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog