Devoirs de vacances 7

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/POC/P3/9782266221320.JPGEncore des devoirs de vacances ! Si je compte bien, il m’en reste trois à partager avec vous avant la rentrée littéraire. Cette fois-ci, c’est un polar, d’un auteur que j’aime bien, au style simple, aux intrigues efficaces et aux personnages souvent en demi-teinte. J’espérais bien que « mon » polar de l’été serait bon.

 

Le mot de l’éditeur

« Wendy Tynes traque les prédateurs sexuels. Elle n'est pas flic, elle présente un show télé. Une journaliste féroce au service d'une mécanique impitoyable : faire tomber en direct ceux qui croyaient échapper à la justice.

Sa prochaine cible : Dan Mercer. »

 

Mon avis

Encore une fois, c’est un bon roman que Harlan Coben nous a livré. On n’est pas dans la série du très amusant Myron Bolitar, mais dans un roman unique, qui nous offre plusieurs niveaux de réflexion. Il y a bien sûr l’enquête en elle-même, ou plutôt les enquêtes : un homme piégé par une journaliste, une adolescente qui disparaît, un homme agressé… et les personnages impliqués.

La journaliste qui organise le piège du départ est celle que l’on suit tout au long de l’intrigue ; ce qui m’a vraiment intéressée, c’est sa capacité à se remettre en question, à douter de ce dont elle était intimement persuadée. On n’a pas ici une « super héroïne » ni une « chick », mais bien un être entier et complexe, qui doute, pleure, a peur, et prend des mesures pour avancer et comprendre.

Comme dans Peur noire, on aborde le sujet des violences faites aux enfants et aux adolescents, sans voyeurisme ni étalage inutile d’hémoglobine. Les personnages de Coben restent marqués par ce qu’ils ont vécu.

Bref, un bon roman qu’on ne lâche pas.

 

Informations complémentaires

Traduit par Roxane AZIMI

Format poche chez Pocket : mars 2012 – Collection : Thriller – Policier – 480 p. – EAN : 9782266221320

Grand format chez Belfond : mars 2011 Littérature Etrangère - Belfond noir - 22,30 € - 384 p.

Distribution Interforum

Cristophe 29/08/2012 15:47

Heu... Ça t'arrive de ne pas aimer ou tu as sélectionné ?

A l'ombre des nénuphars 29/08/2012 16:44



Bien sûr qu'il y a des titres que je n'aime pas, mais pas du tout ! Peut-être devrais-je faire un "beurk-ilège" de ces romans que je n'ai pas pu terminer...


Dans mes devoirs de vacances, il y en a deux que je n'ai pas du tout appréciés : Cosmopolis, et Scarlett, si possible.



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog