Clôture de l'étude... résultats

Et voilà, j'ai clos l'étude.

Les résultats vous intéressent ?

 

Le public

Le public potentiel, sur les 4000 habitants théoriques du quartier, se réduit en réalité à environ 200 personnes.

 

J'ai récupéré 102 questionnaires, auprès de clients des commerces autour du local visé : pizzeria, pressing, coiffeur.

60 de plus sont toujours au Super U du coin, où une des responsables CE m'avait proposé de les distribuer, début juillet... et ne revient qu'au 16 août sans l'avoir fait. Je les récupérerais, mais je doute que cela change beaucoup la donne.

 

De nombreux questionnaires ont été mal remplis, mal compris sans doute.

Par exemple, à la question "êtes-vous lecteurs de : presse / livres / internet / autre / je ne lis pas du tout (plusieurs choix possibles) 4 personnes ont coché "je ne lis pas du tout" et ont pourtant coché des choix de lecture comme "polar", "SF", etc. Que dois-je en conclure ?!

 

Qui sont-ils ?

La plupart des personnes ne vivent pas dans le quartier, mais y passent ou y travaillent.

Les trois quarts sont mariées, la moitié a des enfants et la moitié des enfants a plus de 15 ans.

Plus de la moitié des personnes ne pratique aucune activité sportive, culturelle, manuelle.

 

Achètent-ils des livres ? Comment ?

45 % seulement dit lire des livres, 36 % de la presse, 17 % lit aussi sur Internet.

Les achats se font principalement en grande surface spécialisée (FNAC et Espace culturel) pour 39 % puis pour 27 % chez un libraire indépendant.

Ce qui serait encourageant si beaucoup ne confondaient pas "librairie" et "point de vente presse" : je ne sais donc pas que conclure !

 

85 % achètent moins de 5 livres par mois !

Ils prennent conseil surtout auprès de leurs proches (23 %), mais aussi de leur libraire (19 %), sur des sites Internet (16 %) autant que dans des magazines (16 %), à la télé ou la radio (15 %) et 11 % ne demandent jamais conseil.

 

Moins d'un sur cinq achètent en langues étrangères, principalement en anglais.

 

Qu'achètent-ils ?

Principalement (par ordre décroissant du nombre de réponses) : de la littérature française, du polar, de la BD, des livres de cuisine, de la SF / Fantasy / Fantastique (SFFF) (yipiiii!), des guides touristiques et autres livres de voyage.

 

Note : attention, le nombre de lecteurs de SFFF est gonflé par le fait que le questionnaire a été également distribué aux membres d'une association de jeux de rôles, lesquels ont répondu à 100% qu'ils en lisaient... Sans eux, la part de la SFFF passe bien en dessous, au même niveau que le nombre de lecteurs de livres... d'histoire !

 

http://storage.canalblog.com/15/93/104651/36409810.jpgConclusion

Le prévisionnel de vente est riquiqui face aux charges fixes (loyer + crédit + électricité/eau + assurances + charges professionnelles).

Le public potentiel est trop restreint, avec des habitudes d'achats trop faibles.

 

Faute d'une étude de faisabilité avec les établissements scolaires alentour, je préfère trouver un autre lieu à Gertrude...

Snif.

 

Mais ce sera sans doute "un mal pour un bien" : 

κάθε εμπόδιο για καλό

 "chaque obstacle nous emmène vers le mieux"

disent les Grecs (qui s'y connaissent...)

 

(Illustration : Blog "Pas si bête" de Clothilde Goubely)

Alba 16/08/2010 17:41


"85 % achètent moins de 5 livres par mois ! "
Tu sembles étonnée… Moi pas un brin ! Quels sont les chiffres pour l'ensemble de la population française ? Quel pourcentage achète moins d'un livre par mois ?

Anyway… J'espère que tu trouveras un meilleur site !


A l'ombre des nénuphars 16/08/2010 17:51



Moi aussi ;) ! On croise les palmes !



EtienneB (Aldar) 08/08/2010 11:49


Moi qui suis également à mon compte, mais dans un domaine avec un niveau d'investissement financier quasi-nul (CAD le service d'informatique), je suis toujours très admiratif devant les gens qui
ouvrent un commerce, surtout une librairie.
Je t'envoie plein de pensées positives et de bonnes vibrations.
May the force be with you !


A l'ombre des nénuphars 16/08/2010 17:52



Merci de tes encouragements EtienneB !


... je vais peut-être y retourner, tiens, à l'informatique...



Cécile 06/08/2010 08:00


Ce n'est que partie remise, Gertrude se trouvera bien un autre nénuphar !


A l'ombre des nénuphars 06/08/2010 09:14



On croise les palmes... les doigts ! :) Merci pour tes encouragements, on en a besoin, là...



Benedicte 01/08/2010 22:07


Tiens... je ne savais pas que les grenouilles étaient comme les chats... mais force est de constater qu'elles retombent toujours sur leurs pattes. ^^ Je suis sûre que tu vas y arriver et que si le
lieu ne convenait pas c'est qu'un meilleur endroit t'attend. Je croise très très fort les doigts pour l'installation de Gertrude. Bisous


A l'ombre des nénuphars 01/08/2010 23:11



Merci beaucoup Bénédicte !


Une grenouille-chat... Voilà un concept original ! ;)


Bisous



Syven 31/07/2010 20:14


Allez, courage, tu vas bien finir par trouver le bon endroit !


A l'ombre des nénuphars 31/07/2010 22:23



Je ne me décourage pas :) ! Merci de ton soutien Grande Gourounette ;)



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog