Cheveux-de-feu

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

Vous avez envie de voyage, de grands espaces…
Et la fête des amoureux approche : vous aimeriez bien lire une histoire d’amour !
Peut-être que Cheveux-de-feu conviendrait ?
http://bldd.fr/ProductDocumentation/m/9782359001280_0.jpg
Le mot de l’éditeur
Jamais l'Irlandaise et le Sioux n'auraient dû se rencontrer. Entre eux, un océan. Des océans...
1845. Jewell O'Connor et Zuzeca Cick'ala lyasni ne sont encore que des enfants, mais déjà ils luttent pour leur survie dans un monde qui s'effondre. Pour elle, la famine. Pour lui, la guerre. Pour eux deux, la barbarie. Au fil des bonheurs, des apprentissages, des drames et des épreuves, ils cheminent l'un vers l'autre.
L'Irlande de la Grande Famine, la New York des gangs, l'Amérique de la conquête de l'Ouest, les grandes plaines sauvages et ses tribus indiennes. Une épopée pleine de vent, de fureur et de mystère.
Une quête de liberté et d'identité. Une histoire de courage, celui d'une femme flamboyante et rebelle. Mais plus que tout, une grande histoire d'amour qui marquera à tout jamais une légende à naître : celle de la Femme-Louve.

Mon avis
Parler de ce roman se révèle difficile. J’ai été fascinée par certains éléments de l’histoire, et d’autres m’ont laissée sur ma faim.
L’auteur nous plonge avec talent dans l’Irlande qui meurt de faim et dans une New York sans foi ni loi… et sans gratte-ciel. Le commerce épouvantable du sexe, via l’exploitation des jeunes émigrées sans repère, y est dépeint sans aucune concession, tout comme il n’y a aucune concession dans les violences faites aux femmes, que ce soit en famille ou dans la rue. Un souffle de vent passe parfois sur notre visage lorsqu’on chevauche dans les grands espaces vides sur le dos des chevaux sauvages. Ces passages-là sont incroyables !
On oscille entre les personnages et les époques, et, hélas, on peut se perdre dans la chronologie. Toutefois, on veut savoir ce que va devenir Jewel : loin de n’être qu’une victime ou, à l’inverse, une super héroïne, elle avance malgré la mort et la cruauté qui frappent ses proches. Parmi eux, certains évoluent de façon invraisemblable, comme celle de la mère de Jewel qui vit une véritable révolution psychologique en une seconde.
L’histoire d’amour que vit Jewel, après bien des douleurs, se termine en une apothéose de poésie et de grandeur ; hélas, on n’en vit que les derniers moments, sans qu’on nous ait parlé des années qui ont précédé, ces années au cours desquelles cet amour est né et a grandi.
Enfin, ce roman est écrit sur le mode « western » façon « les Indiens sont les gentils et les Blancs les méchants » parfois irritant… mais finalement, c’est bien la loi du western que de manquer de nuances de temps en temps.
En conclusion, un roman qui me laisse un goût aigre-doux parce que l’excellente qualité de certains passages fait regretter que l’ensemble ne soit pas au même niveau. Toutefois, je ne vais pas hésiter à lire les deux autres tomes de la trilogie : j’ai envie de savoir ce que va devenir Jewel, et je suis curieuse de découvrir l’évolution de l’écriture de cet auteur.

Informations complémentaires
Cheveux-de-feu, de Sylvie Wolfs aux éditions Lokomodo
Diffusion-distribution : Les Belles Lettres
Parution : 17/10/2012
ISBN : 9782359001280 - EAN : 9782359001280
Dimensions : épaisseur : 29mm, largeur : 110mm, hauteur : 170mm
Prix TTC : 8,50 € (livre format poche)

mathilde 10/02/2013 13:50

Je songe de plus en plus à faire venir une nouveauté Lokomodo de temps en temps dans mon rayon : c'est pas très gros, abordable et à chaque fois ça intéresse plus d'une personne avide de belles
trouvailles. (Le miroir d'ambre : apprécié !)
Merci ma petite, merci :)

A l'ombre des nénuphars 10/02/2013 16:50



De rien ma PETITE, de rien ! ;) Il faut soutenir les jeunes auteurs et les petits éditeurs !



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog