La saga des poubelles galactiques, de Guillaume Suzanne

  • À l'ombre des nénuphars - Gertrude - Sandrinoula
  • Livres

Après le superbe Kisasi d’Aurore Perrault, j’avais besoin de légèreté. Toujours édités par Griffe d’encre, trions et recyclons joyeusement avec les quatre tomes de la Saga des poubelles galactiques, de Guillaume Suzanne !

La saga des poubelles galactiques, de Guillaume Suzanne
La saga des poubelles galactiques, de Guillaume SuzanneLa saga des poubelles galactiques, de Guillaume SuzanneLa saga des poubelles galactiques, de Guillaume Suzanne

Le mot de l’éditeur (pour le premier opus : Les Poubelles pleurent aussi)

La Terre, France.

Le Contact tant espéré a finalement eu lieu. Les Nods ont débarqué il y a six ans, apportant avec eux la dernière génération de poubelles organiques dans un but on ne peut plus noble : aider les Terriens, qui semblent avoir tant de mal à garder leur planète propre. Semant le progrès et la pagaille dans leur sillage, voilà qu’ils ont éradiqué le tabac sans demander leur avis aux fumeurs.

Les Nods se prétendent omnipotents, mais... jusqu’où ?

Et tandis que le président de la République apprend ses discours sur des fiches cartonnées et qu’Arnold Sextan se fait verbaliser pour stationnement de maison non autorisé, les montres se mettent à perdre l’heure, les GPS à perdre le Nord et les gens à perdre la tête.

 

Mon avis

Les deux premiers volumes se lisent d’une traite. On y rit beaucoup, l’intrigue est très simple, mais la plume vraiment habile et les références à la littérature et au cinéma de science-fiction et de fantasy pullulent. L’auteur réalise le tour de force de rendre attachant un pseudopode coprophage, et de nous donner envie de suivre cette troupe de dingues à travers les galaxies. Il y a quelque chose de la folie de Douglas Adams dans cette histoire d’aliens « omnipotents mais jusqu’où ? » et autres détritivores.

Le troisième volume est le Guide illustré par Zariel, et se révèle très important pour comprendre… le quatrième tome. La mise en page y est superbe, les dessins tout aussi dingues que les romans.

Enfin, le quatrième tome change légèrement de tonalité : l’intrigue s’y fait complexe, on joue avec les paradoxes temporels et on découvre quelques facettes plus sombres de l’univers. Mais c’était une évolution nécessaire, pour étoffer et éviter de tomber dans un comique de répétition.

Pour résumer : une saga très drôle, bien écrite, soignée dans la mise en page… et à moindre coût si vous l’acquérez directement sur le site de l’éditeur (pas encore fermé).

 

Informations complémentaires

Les Poubelles pleurent aussi ISBN : 978-2-917718-01-8 – 4 € – 80 pages

Extrait : http://www.griffedencre.fr/catalog/pub/poubelles_extrait.pdf

Les Poubelles pleurent encore ISBN : 978-2-917718-22-3 – 4,50 € – 112 pages

Extrait : http://www.griffedencre.fr/catalog/pub/LPPT_extrait.pdf

Le Guide de la poubelle galactique ISBN : 978-2-917718-23-0 – 9 € – 78 pages

Extrait : http://www.griffedencre.fr/catalog/pub/LGDLPG_extrait.pdf

Sale temps pour les poubelles ISBN : 979-10-92349-07-8 – 9,50 € – 144 pages

Extrait : http://www.griffedencre.fr/catalog/pub/poubelles3_extrait.pdf

Auteur : Guillaume Suzanne http://guillaumesuzanne.blogspot.fr/

Illustrateur : Zariel http://zarieletfili.blogspot.fr/

Éditions Griffe d’encre, distribution : en direct (mais dépêchez-vous !)

Format 13 x 20 cm

Cristophe 11/02/2016 22:10

"poubelles galactiques", ça me rappelle la série "Planètes" qui commence avec des éboueurs de l'espace.
http://www.manga-news.com/index.php/serie/Planetes

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog