Le soldat chamane, de Robin Hobb

  • A l'ombre des nénuphars
  • Livres

Deux cavaliers perdus dans l’immensité d’un désert rouge : cela pourrait être une affiche pour western… Robin Hobb nous entraîne dans une chevauchée poétique et politique entre les mondes avec Le soldat chamane.

Le mot de l’éditeur
Le destin de Jamère Burvelle était déjà scellé le jour de sa naissance : second fils d'une famille récemment élevée à la noblesse, il est appelé à devenir, comme son père avant lui, un brillant officier de la cavalla. Pourtant, une rencontre inattendue va bouleverser sa vie et tisser entre lui et les peuples primitifs de Gernia un lien étrange et fort...

Le soldat chamane, de Robin Hobb

Mon avis

 

J’ai hésité avant de m’engager dans ce premier tome qui taquine les 800 pages. Une fois embarquée, je ne l’ai pas lâché… et l’ai lu en moins de trois jours.
On découvre cet univers par touches, comme le fait le héros, Jamère, au gré de ses explorations à cheval et de sa formation. C’est un très beau roman d’initiation dans lequel on suit le destin de ce jeune homme raisonnable et naïf, né d’un père anobli, et qui apprend à se dépouiller de ses certitudes, par étapes.
Son premier maître est un ancien ennemi, un de ces guerriers sauvages qui avaient lutté vaillamment contre les troupes menées par le royaume. Cette étape apprend à Jamère l’humilité et lui ouvre les yeux sur la réalité de « l’autre », en lui montrant qu’un ennemi est un être humain aussi. La deuxième étape est la découverte de son propre monde, lorsqu’il est envoyé à l’école d’officiers : alors qu’il a grandi dans son domaine, à l’abri des manigances et des intrigues de la capitale, et sans jamais douter du bien-fondé du régime politique en place, il va être plongé dans ce huis clos où se reflètent les tensions sociales extérieures. En jeune homme intègre et honorable, il met longtemps à envisager que les autres ne sont pas aussi intègres et honorables que lui, ce qui l’entraîne dans des situations parfois périlleuses ; ses œillères mettront du temps à tomber, mais cette maturation est indispensable pour envisager l’énormité de ce qu’il va découvrir.
C’est un roman tout en finesse psychologique : le héros évolue par touches, en fonction des situations qui lui font remettre en question ce qu’il sait de lui et des autres. En regard à cette société où les femmes n’ont pour avenir que le mariage fécond et la tenue de la maison, et où le destin des hommes est régi par leur ordre de naissance, Jamère découvre le mode de vie des « autres », d’autres cultures et croyances, et la puissance de forces surnaturelles que son éducation stricte militaire refuse d’envisager malgré les expériences qu’il vit.
Le rythme est posé : on n’est pas dans le rebondissement à tout prix ; l’auteure nous fait prendre notre temps, à savourer les détails des paysages, à voir la montée en puissance de la violence sociale dans la capitale. On prend le temps de savourer cette très belle langue (bravo pour la traduction !), de revenir sur les personnages, qu’ils soient amis ou rivaux de Jamère. La plongée dans la vie de l’école militaire est précise comme un documentaire ; et les rêves vivants de Jamère, dans lesquels il se laisse aller à fusionner avec l’âme de la nature, forment un contraste poétique très fort.
Pour conclure, donc, un très beau roman d’initiation, dans un univers aux sociétés complexes (qui évoque les États-Unis en pleine conquête de l’Ouest), avec une part de surnaturel très bien amenée.

 

Informations complémentaires
Le soldat chamane (Shaman’s crossing) , tome 1 de l’intégrale, de Robin Hobb
Éditions J’ai Lu Collection : Semi Poche Imaginaire
Distribution : UD
Dimensions : 13.2x19.2x3.6 cm
Prix : 13,90 €
EAN : 9782290082355
Date de parution : 08/01/2014 pour le tome 1 de l’intégrale (parution en VO : 2005)

(Merci aux éditions J'ai Lu pour cette belle découverte.)

Escrocgriffe 02/05/2014 17:03

C’est marrant, à la lecture de ton article j’ai pensé à "Danse avec les loups ». Sûrement à cause de la réflexion sur « l’autre »...

Escrocgriffe 02/05/2014 19:37

Non, mais ton article donne envie, et en plus j'ai lu l'Assassin royal !

A l'ombre des nénuphars 02/05/2014 17:31

Ah oui, tiens, je n'y avais pas pensé... Et toi, as-tu lu "Le soldat chamane"?

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog